Mort d’un mondialiste, farouche partisan du Grand Remplacement en Europe

Peter Sutherland, ancien commissaire européen et premier directeur général de l’Organisation mondiale du commerce dans les années 1990, est décédé dimanche à 71 ans. Il était un farouche partisan du Grand Remplacement en Europe. Un parfait mondialiste. Dans une interview de 2015, disponible sur le site de l’ONU, Peter Sutherland donne les raisons de sa politique d’ouverture maximale des frontières. Derrière un jargon humanitaire prudent, le financier explique :

“Si vous prenez l’Allemagne comme exemple, l’Allemagne a le plus faible taux de naissance du monde. Ce plus faible taux de naissance nécessite d’accueillir plus d’un million de migrants par an sur les 30 prochaines années pour maintenir une situation où le nombre de retraités est équivalent à celui des actifs de 30 ans”.

Et d’ajouter :

“Mais je pense qu’il y a là un motif économique qui est tout aussi évident dans d’autres endroits d’Europe, particulièrement en Espagne, en Italie, au Portugal, par exemple, où il y aura de gros problèmes dans le futur s’il n’y a pas d’immigration“.

Et de conclure :

“Je demanderai aux gouvernements de coopérer, de reconnaître que la souveraineté est une illusion, que la souveraineté est une illusion absolue que nous devons mettre derrière nous. Les jours où nous nous cachions derrière des frontières et des barrières a disparu de puis longtemps.”

Le changement de population eu Europe était une véritable obsession chez lui. En 2012 il avait été interrogé sur ce que l’UE devrait faire à propos des données de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) selon lesquelles les taux d’emploi des migrants étaient plus élevés aux États-Unis et en Australie.

Il avait déclaré au comité :

«Les États-Unis, ou l’Australie et la Nouvelle-Zélande, sont des sociétés de migrants et accueillent donc plus facilement des personnes d’autres origines que nous, qui nourrissent encore notre sentiment d’homogénéité et de différence par rapport aux autres. Et c’est précisément ce que l’Union européenne, à mon avis, devrait faire de son mieux pour saper cela ».

Adieu Peter Sutherland, les Européens ne vous regretterons pas. Et Boris vian aurait dit bien davantage…

D.B.

Sources : – BBC

UN News centre

civilwarineurope.com

APPEL AUX DONS !

Vous pouvez nous soutenir dans notre nouvel aventure. Chaque don compte.

Soutenir Kahlenberg via le compte paypal de civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Union européenne

2 réponses

  1. Très bon article concernant une bonne nouvelle !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :