Serbie : le leader historique des Serbes du Kosovo assassiné à Kosovska Mitrovica

L’assassinat du leader politique serbe du nord du Kosovo, Oliver Ivanović, commis mardi matin est «un acte terroriste» contre la Serbie et son peuple, estime le Président serbe Aleksandar Vučić.

Dans une adresse à la nation, Aleksandar Vučić a condamné le meurtre d’Oliver Ivanović. «Pour l’État serbe, c’est un acte terroriste, c’est ainsi que nous le considérons», a déclaré le Président.

Et d’ajouter : «L’attaque contre Olivier Ivanović est une attaque, d’abord, contre la peuple serbe du nord du Kosovo-et-Métochie, puis contre toute la Serbie».

Le leader serbe a également appelé les missions de l’Onu et de l’Union européenne au Kosovo à laisser les autorités serbes prendre part à l’enquête sur l’assassinat de l’homme politique.

«Réunis en Conseil de sécurité, nous avons pris la décision d’adresser des missives à la MINUK et à l’EULEX pour demander que les autorités serbes prennent part à l’enquête sur l’assassinat d’Ivanović survenu sur le territoire du Kosovo-et-Métochie, car nous sommes convaincus que notre participation contribuera à l’élucidation de ce crime», a-t-il ajouté.

Selon M. Vučić, la délégation serbe a quitté la table des négociations à Bruxelles parce que mener des pourparlers en pareilles circonstances n’a pas de sens. «Il est très difficile de parler quand on nous menace tous les jours d’une guerre et de conflits militaires au Kosovo-et-Métochie»

Un important homme politique serbe du Kosovo, Oliver Ivanovic, a été tué par balles mardi matin dans la partie serbe de Mitrovica, a annoncé le portail Kossev en se référant à la police du Kosovo.

Âgé de 64 ans, Oliver Ivanovic a été vers 07H15 GMT la cible de tireurs se trouvant dans une voiture, alors qu’il arrivait au siège de son parti situé dans une maison particulière de Mitrovica.

Source : Sputnik news

APPEL AUX DONS !

Vous pouvez nous soutenir dans notre nouvel aventure. Chaque don compte.

Soutenir Kahlenberg via le compte paypal de civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Kosovo, Serbie

1 réponse

  1. Avec Poutine, et non plus un Eltsine très diminué et une Russie désorientée, la Serbie pourrait bien ne plus être une victime sur qui l’OTAN pourrait taper impunément… le feu couve dans les Balkans et ce genre d’ « incident » peut annoncer un nouveau brasier.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :