Que fleurissent en Bretagne, en France et en Europe des milliers de ZAD contre l’immigration !

« Le projet d’aéroport à Notre-Dame des landes divise des parts sensiblement égales de la population depuis 50 ans, il n y aura donc pas d’aéroport à Notre-Dame des landes ». C’est en substance ce qu’a déclaré le mercredi 17 janvier le Premier ministre, Édouard Philippe.

C’est le message principal que doivent retenir, en Bretagne, en France, en Europe, les opposants à l’immigration, au Grand remplacement ethnique de population aujourd’hui à l’œuvre sur tout le continent.

En effet, par cette conclusion, M. Philippe adresse un signal fort aux populations de nos régions : si vous contestez un projet, qu’importent la démocratie et le vote majoritaire , c’est la mobilisation et aussi la violence qui à la fin permettront de remporter la décision.

Au regard des nombreux sondages sur l’immigration qui divisent clairement la France en deux, partout en Europe la voie est toute tracée pour suivre, tels les Évangiles, les paroles de M. Philippe.

Il faut désormais que fleurissent en Bretagne, en France et en Europe des milliers de ZAD contre l’immigration !

Que partout, dans chaque village où l’État projette ici d’accueillir des migrants, là des mineurs étrangers isolés, ou encore de réquisitionner des logements pour les populations immigrées, la population s’y oppose afin d’enrayer le processus.

Blocage des routes, blocage des bâtiments, grève de l’impôt, manifestations, désobéissance civile, communication adaptée : partout, les armes utilisées avec succès par la ZAD de Notre-Dame-des-Landes et par les opposants à ce projet d’aéroport doivent être reprises et utilisées contre la politique migratoire de la France, de l’UE, de l’ONU.

Il est temps pour le peuple de sortir du silence, de la peur d’être jugé par ses voisins, d’être poursuivi par un État qui ne se respecte plus lui même, d’être arrêté par des autorités qui sont à bout de souffle.

Il est temps de s’affirmer et de dire non. Non à notre disparition programmée.

Car ici et maintenant, en Europe, ce ne sont pas quelques hectares de terre que l’on va enlever à quelques paysans et quelques sites écologiques qui vont être menacés : c’est l’intégralité de notre écosystème en Europe, notre qualité de vie, l’avenir de nos enfants, l’ensemble de notre civilisation.

Si l’aéroport de Notre-Dame des Landes valait bien une ZAD déterminée, alors l’invasion migratoire qui a lieu en Europe aujourd’hui en vaut mille.

C’est maintenant, ou bien jamais !

Florent Legentil

Source : Breizh info

APPEL AUX DONS !

Vous pouvez nous soutenir dans notre nouvel aventure. Chaque don compte.

Soutenir Kahlenberg via le compte paypal de civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :