L’oeuf ou la poule ?

Samedi, en Italie, un militant nationaliste a pété un plomb. A bord d’une voiture, il a parcouru la petite ville de Macerata où il a fait feu à de nombreuses reprises sur des personnes. Six ont été blessées. Toutes étaient africaines. Les médias français ont parlé de cet attentat. Ce qui est parfaitement normal. Mais au-delà de la nature criminel de l’acte, ce qui s’est passé en Italie est très révélateur de l’hypocrisie ambiante dans notre beau pays. L’auteur de la fusillade, Luca Traini, a déclaré aux policiers qu’il avait voulu venger la mort de Pamela Mastropietro, une jeune fille de Macerata, retrouvée le corps scié en deux et abandonnée dans deux valises dans une rue du centre-ville. Le principal suspect de ce crime étant un dealer nigérian, demandeur d’asile. Or, ce crime qui avait choqué la péninsule et fait la Une des journaux italiens avait été passé sous silence en France. Alors que la moindre fusillade aux Etats-Unis, par exemple, fait la Une de nos médias. Il a donc fallu le geste fou du nationaliste italien pour que nos médias parlent du premier crime qui ne peut pas être dissocié de ce qui a malheureusement suivi.

Pour autant, personne dans nos médias n’en tire la moindre conclusion. Si ce n’est, à l’exemple du correspondant du « Figaro » en Italie, pour accuser le leader de la Ligue du Nord, Matteo Salvini. Selon Richard Heuzé, qui au passage devrait plutôt postuler pour un poste à « Libération » ou à « L’Humanité », tant son hostilité viscérale à l’égard de la Ligue du Nord transpire à chacun de ses articles, affirme que : « Matteo Salvini, qui veut devancer Silvio Berlusconi pour conquérir le leadership du centre droit, ne manque pas une occasion d’attiser la haine raciale. Il traite de peccadille le fait que de jeunes militants de la Ligue aient brûlé en effigie la présidente de la Chambre des députés Laura Boldrini, ardente défenseuse (sic !, ndlr) des droits de l’Homme et originaire de Macerata, ou encore publient des photomontages d’elle, égorgée ou décapitée » etc…, etc… On sent que la Reductio ad Hitlerum n’est plus très loin. Peut-être dans le prochain article. En attendant, je n’entends jamais dans la presse française s’émouvoir nos journalistes lorsque des militants de gauche font exactement la même chose à l’encontre de Donald Trump ou quand un présentateur de France Télévision lance un appel au meurtre du président américain. Pour ne prendre que ces deux exemples.

Il faut dire que Matteo Salvini a de quoi agacer nos bien-pensants. Si il condamne l’attaque, ce qui est la moindre des choses, il a néanmoins posé clairement la question de la responsabilité d’une immigration incontrôlée dans ce drame : « La violence n’est jamais la solution, la violence est toujours à condamner. Ceux qui se trompent doivent payer. L’immigration hors de contrôle mène au chaos, à la colère, à l’affrontement social. L’immigration hors de contrôle porte trafic de drogue, viols, vols et violences. ». Un peu plus tard il a également accusé la gauche et le gouvernement d’être responsables du double drame en déclarant que « la responsabilité morale de la fusillade incombe à ceux qui ont rempli le pays de réfugiés » en précisant que l’immigration clandestine « sème la haine et la violence. Si l’immigration était contrôlée, ces épisodes ne se produiraient pas. » Autrement dit, Matteo Salvini utilise le paradoxe de l’oeuf et de la poule. Un paradoxe qui ne concerne pas seulement l’Italie. Un paradoxe dont ne veulent surtout pas entendre nos bien-pensants qui préfèrent la division binaire et si confortable entre le bien et le mal.

D.B.

Publicités


Catégories :Italie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :