France : l’attentat de trop ? le sectarisme de trop ? La libération de la parole se poursuit

Comme j’ai pu l’écrire dans mon article d’hier la libération de la parole, à la suite de l’attentat de Trèbes, prend des proportions jamais vues auparavant. ENFIN !!! Voici cinq exemples supplémentaires, dont celui d’une ancienne élue socialiste qui n’hésite plus à dénoncer le clientélisme électoral de la gauche pour expliquer son aveuglement devant la montée du communautarisme et de l’islamisme dans les quartiers. Quant à la critique de l’action, ou plus exactement de l’inaction du Premier ministre, elle illustre parfaitement le syndrome de la complicité passive que je dénonce et qui est présent à tous les échelons du pouvoir (politique, judiciaire, médiatique…) dans notre pays et qu’il faut absolument vaincre si on veut gagner cette guerre. Enfin, la dernière vidéo est celle d’un fils qui pleure sa mère. Mais un fils qui n’hésite pas à remettre à sa place une association communautariste sectaire, le CRIF, dont l’influence néfaste doit être dénoncée. Or, je constate qu’à l’occasion de la marche blanche en faveur de Mireille Knoll, de nombreuses voix, dont les plus virulentes proviennent de la communauté juive elle’même, ont dénoncé l’attitude déplacée de cette association. C’est nouveau et c’est bien.

APPEL AUX DONS !

Vous pouvez nous soutenir dans notre nouvel aventure. Chaque don compte.

Soutenir Kahlenberg via le compte paypal de civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :France

%d blogueurs aiment cette page :