La punchline de l’année nous vient d’Italie

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a déclaré mercredi 23 mai que l’Union européenne, à la suite de la formation imminente du nouveau gouvernement italien, assurera le respect des droits des migrants africains, sur lesquels pend l’épée de Damoclès de la Ligue qui veut expulser 500.000 migrants.

La réaction indignée de la secrétaire des Frères d’Italie, Giorgia Meloni, ne s’est pas faite attendre :

« Le président de la Commission européenne, Jean Claude Juncker, a déclaré que la Commission européenne veillerait à ce que le prochain gouvernement italien respecte les droits des Africains en Italie. Junker, buvez moins ! Quels sont les droits que nous devrions respecter ? Ceux des personnes qui entrent en Italie sans respecter nos règles ? En Italie, vous n’entrez pas illégalement, si vous entrez illégalement, vous devez être rapatriés. C’est le seul respect que nous puissions attendre du prochain gouvernement et si la Commission européenne veut veiller au respect des droits, eh bien nous veillerons au respect du mandat populaire que les Italiens ont donné le 4 mars, qui appelle à l’expulsion des immigrés clandestins« .

Source : Giornalettismo

APPEL AUX DONS !

Vous pouvez nous soutenir dans notre nouvel aventure. Chaque don compte.

Soutenir Kahlenberg via le compte paypal de civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Italie

%d blogueurs aiment cette page :