Un député allemand offre l’asile à Tommy Robinson : «C’est un prisonnier politique»

Un membre du Parlement allemand a offert l’asile à l’activiste britannique et journaliste indépendant Tommy Robinson en Allemagne suite à son arrestation pour diffusion en direct du procès d’un gang de violeurs d’enfants.

Robinson, âgé de 35 ans, a été arrêté vendredi pour être soupçonné de violation de la loi en raison de ses reportages et purge actuellement une peine d’emprisonnement avec sursis de 13 mois pour une infraction similaire.

Le député conservateur allemand Petr Bystron a annoncé dimanche qu’il offrait l’asile aux prisonniers politiques.

« Tommy Robinson est un prisonnier politique, dont la vie est dans un danger. Nous devons faire tout ce que nous pouvons pour nous assurer qu’il bénéficie de l’asile politique » a déclaré le bureau de Bystron dans un communiqué transmis à The Gateway Pundit.

« Comme nous le savons, les lois allemandes sur l’asile sont appliquées de manière très libérale. Depuis 2012, 1,8 million de migrants essentiellement économiques sont venus en Allemagne en vertu de ces lois d’asile, même s’ils n’ont pas été persécutés politiquement » a déclaré Bystron, qui est venu en Allemagne en tant que réfugié politique du communisme à l’âge de 16 ans.

La déclaration continue en disant que Robinson est une victime réelle de persécutions politiques et qu’il appelle le gouvernement fédéral allemand, le ministère allemand des Affaires étrangères, l’Union européenne et toutes les organisations de défense des droits de l’homme – y compris Amnesty International et Human Rights Watch – à se battre pour sa liberté et lui accorder l’asile en Allemagne.

« La liberté de parole est la cible d’attaques dans toute l’Europe. J’étais à la marche de l’AfD à Berlin aujourd’hui, où les gens brandissaient des signes #FreeTommy. J’ai grandi sous la dictature communiste et je ne laisserai pas tomber nos libertés » a déclaré Bystron à The Gateway Pundit.

Après l’arrestation de Robinson, il a été envoyé en prison pour commencer à purger sa peine immédiatement sans aucun moyen de faire appel. Le gouvernement a également publié une restriction de reportage, interdisant à la presse de couvrir son cas ou l’emprisonnement. Des articles du Daily Record, Birmingham Live, The Mirror et même Breitbart News ont tous été déconnectés dans les heures qui ont suivi sa détention en raison de l’ordre.

« Robinson a été la cible d’attaques violentes par d’autres détenus à plusieurs reprises dans les prisons britanniques. Le juge Geoffrey Marson a également imposé une interdiction de nouvelles depuis que l’affaire est en cours (…)

Bystron est le président du parti Alternative for Germany (AfD) au sein du Comité de politique étrangère du Bundestag allemand. Il s’est rendu en Allemagne en 1988 en tant que réfugié politique et a rejoint l’AfD en 2013 (…)

Le député a remporté plusieurs prix pour ses écrits et a édité un livre pour l’Université de Genève avec le lauréat polonais du prix Nobel de la paix, Lech Wałęsa.

Source : Gateway pundit

APPEL AUX DONS !

Vous pouvez nous soutenir dans notre nouvel aventure. Chaque don compte.

Soutenir Kahlenberg via le compte paypal de civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Allemagne, Royaume Uni

%d blogueurs aiment cette page :