Pour le ministre hongrois des Affaires étrangères “La migration ne doit pas être gérée, elle doit être stoppée”

Les efforts internationaux devraient viser à aider les personnes vivant paisiblement dans leur pays d’origine plutôt que d’essayer de légaliser la migration illégale, a déclaré lundi le ministre des Affaires étrangères, Peter Szijjarto, lors d’une réunion intergouvernementale des Nations Unies à New York.

“La migration ne doit pas être gérée, elle doit être stoppée”, a déclaré M. Szijjarto à la réunion consacrée au paquet migratoire mondial de l’ONU. La Hongrie rejette la position selon laquelle la migration est une bonne chose, car «c’est mauvais pour ceux qui sont contraints de quitter leur foyer, c’est mauvais pour les pays de transit et cela représente un défi pour les pays de destination».

(…) Il a ajouté que la protection des frontières n’est “pas une option mais une responsabilité” pour les pays. Il a ajouté que lorsque les gens sont forcés de quitter leur patrie, ils devraient être aidés à «rester le plus près possible et, une fois le conflit terminé, à rentrer chez eux».

La Hongrie “attribue une grande importance” à la discussion sur le paquet migratoire mondial, car la décision à prendre “déterminera l’avenir de nos enfants et de nos petits-enfants à long terme”, a souligné M. Szijjarto. nous voulons la sécurité et l’ordre “.

Szijjarto a insisté sur le fait que les électeurs hongrois avaient “clairement exprimé leur position” sur la migration dans une enquête nationale et lors des élections nationales du 8 avril. Il a ajouté que le «premier objectif» de son gouvernement est d’assurer la sécurité du pays et de sa population (…)

Sources : – Suavelos

Voice of Europe

APPEL AUX DONS !

Vous pouvez nous soutenir dans notre nouvel aventure. Chaque don compte.

Soutenir Kahlenberg via le compte paypal de civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Hongrie

%d blogueurs aiment cette page :