(Vidéos) APPEL A LA MOBILISATION CONTRE UNE PROVOCATION ISLAMISTE

Le Bataclan a décidé de déshonorer la mémoire des victimes du terrorisme islamiste en laissant se produire un rappeur, Medine, qui fait l’apologie de la violence, de la charia et du djihâd. Cette même direction du Bataclan avait refoulé le chanteur du groupe de rock « Eagles of death métal », qui se produidait au Bataclan le soir de l’attentat, pour des propos jugés polémiques en 2016. Il semble que leur définition de « polémique » soit à géométrie très variable car ce rappeur a écrit une chanson, « Don’t laïk » (non laïque), peu après la tragédie de Charlie Hebdo en janvier 2015, dans laquelle il tient les propos suivant : « Crucifions les laïcards comme à Golgotha », « si j’applique la charia les voleurs pourront plus faire de main courante », « Marianne est une femen tatouée « Fuck God » sur les mamelles », « J’mets des fatwas sur la tête des cons ». Et comme si cela ne suffisait pas, il arbore fièrement un t-shirt « Jihad » avec la représentation d’un cimeterre. Tout un programme. Que l’on puisse autoriser un tel individu à se produire sur la scène d’une salle de concert dans laquelle 90 de nos compatriotes ont trouvé la mort sous les coups des terroristes islamistes est d’une indécence sans nom. Il n’y a aucune excuse. Pour la résistance, la déprogrammation de ce concert est désormais une priorité. Mobilisons-nous !

Publicités


Catégories :France

%d blogueurs aiment cette page :