ALERTE ! Les ministres de l’Intérieur allemand, autrichien et italien créent un «axe» contre l’immigration clandestine. Vers une crise gouvernementale en Allemagne ?

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz a annoncé la création d’un «axe» entre les ministres autrichien, allemand et italien de l’Intérieur pour lutter contre l’immigration illégale, alors que les Européens se déchirent sur cette épineuse question.

Le fossé entre une partie de l’Union européenne et une autre est-il en train de se creuser sur le dossier de la crise migratoire ? «Je suis heureux de la bonne coopération que nous voulons bâtir entre Rome, Vienne et Berlin» dans ce domaine, a déclaré le chancelier autrichien Sebastian Kurz, lors d’une conférence de presse à Berlin le 13 juin. «A notre avis il faut un axe des volontaires dans la lutte contre l’immigration illégale», a-t-il ajouté.

Plus surprenante est la position de l’Allemagne. Mais le ministre allemand de l’Intérieur, Horst Seehofer, a fait part de son opposition à la politique migratoire de la chancelière Angela Merkel. En signe de protestation, Horst Seehofer a annulé le 12 juin sa participation à une réunion sur l’intégration des migrants prévue pour ce 13 juin. La question migratoire a coûté très cher aux partis traditionnels lors des élections législatives fédérales allemandes en septembre 2017. Et divisé jusque dans les rangs mêmes de la formation politique d’Angela Merkel, l’Union chrétienne démocrate (CDU).

Cette annonce intervient alors que la tension monte entre Paris et Rome, après que le navire Aquarius, chargé de quelque 629 migrants s’est vu refuser l’accès aux ports italiens.

A la suite des sévères critiques formulées par Emmanuel Macron sur la décision italienne et, plus globalement, sur la gestion de l’accueil des migrants, l’Italie a sommé ce 13 juin la France de s’excuser officiellement sous peine d’annuler la rencontre prévue le 15 juin à Paris entre Giuseppe Conte et Emmanuel Macron. «Si les excuses officielles n’arrivent pas, le Premier ministre Conte fera une bonne chose en n’allant pas en France», a ainsi précisé le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini devant des journalistes.

Source : Russia Today

APPEL AUX DONS !

Vous pouvez nous soutenir dans notre nouvel aventure. Chaque don compte.

Soutenir Kahlenberg via le compte paypal de civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Allemagne, Autriche, Italie

%d blogueurs aiment cette page :