Grèce (vidéo) : les habitants d’un village protestent après l’agression sexuelle de six jeunes garçons par des migrants sur l’île de Chios

Le 20 Juin, un groupe d’enfants jouaient au football dans un champ à côté du camp de réfugiés de Chalkios quand soudain un groupe de migrants est apparu et a arrêté le match. Certains des migrants ont commencé à toucher les garçons qui ont résisté et crié à l’aide. Leurs cris ont été entendus par les résidents vivant dans des maisons voisines.

Les voisins se sont précipités pour protéger les garçons. L’apparition des résidents et la forte résistance des enfants ont fait fuir les migrants à travers les champs à proximité du camp. Les résidents sont eux-mêmes interdit d’approcher de ce camp. Les habitants ont appelé la police et certains des migrants ont été amenés au quartier général de la police de Chios quelques heures plus tard. Les enfants les ont reconnus comme les auteurs et le procureur a ordonné une enquête sur l’affaire.

Hier, tous les habitants du village de Chalkios, ainsi que d’autres de partout dans l’île de Chios ont commencé un rassemblement de forte protestation pour exprimer leur colère et leur déception au sujet de l’événement. Comme pour les résidents de la Moria, sur l’île de Lesbos, les résidents de Chalkios décrivent leur village comme étant totalement détruit.

Les femmes et les enfants ont peur de quitter leur domicile en raison du comportement agressif des migrants qui a maintenant abouti à une tentative de viol de jeunes enfants. Les habitants de Chalkios déclarent qu’ils ne laisseront personne toucher leurs enfants, et si quelque chose comme cela se produit à nouveau, ils feront justice eux-mêmes (…)

Source : Voice of Europe

APPEL AUX DONS !

Vous pouvez nous soutenir dans notre nouvel aventure. Chaque don compte.

Soutenir Kahlenberg via le compte paypal de civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Grèce

%d blogueurs aiment cette page :