Grèce : les habitants de Samos s’opposent fortement à un nouveau camp de réfugiés sur leur île

Les résidents de l’île grecque de Samos sont fortement opposés à une proposition du ministère grec de la migration pour construire un nouveau camp de réfugiés sur leur île. Les résidents ont lancé un tonitruant « non » à la proposition.

Les chefs de la communauté locale dans Mitilinious ont organisé une réunion ouverte sur la place du village pour discuter de la construction d’un nouveau camp de réfugiés (…)

Le député local SYRIZA a été invité à la réunion, mais il n’est pas venu. M. Michalis Aggelopoulos a déclaré son opposition au nom de la communauté locale, y compris le maire.

Leur opinion a été acclamé par des milliers de résidents qui étaient présents. Les résidents ont signé une résolution et l’ont envoyé au ministère de l’Immigration.

Samos est l’une des îles de la mer Égée inondée par les migrants et les réfugiés. La faible population de l’île ne peut plus supporter le grand nombre de migrants.

En plus des migrants actuels, 5.000 migrants retourneront dans les îles en provenance de l’Allemagne en raison de l’accord que Le Premier ministre grec a signé avec Angela Merkel.

C’est la première fois que les résidents ont déclaré si fortement leur opposition à la politique migratoire de la Grèce et de l’UE. Les habitants de Samos accueillaient les migrants dans leur île, et certains d’entre eux ont même ouvert leurs propres maisons pour eux. Cependant, quelques années seulement de vivre ensemble avec ces migrants est suffisant pour les faire changer d’avis.

Sources : – Voice of Europe

Samiaki enimerosi

APPEL AUX DONS !

Vous pouvez nous soutenir dans notre nouvel aventure. Chaque don compte.

Soutenir Kahlenberg via le compte paypal de civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Grèce

%d blogueurs aiment cette page :