Le taux de fécondité hongrois en plein essor grâce à la «culture familiale» instauré par le gouvernement

(…) Le taux de fécondité chez les femmes mariées a augmenté considérablement au cours des dernières années, défiant les commentateurs qui ont prétendu que cela était impossible.

Les femmes hongroises sont plus susceptibles de se marier que leurs homologues d’Europe occidentale, se mariant de manière significative aussi à un âge plus jeune pour augmenter les chances de fertilité.

Les décisions du gouvernement, comme les déductions fiscales pour les familles avec des enfants et des subventions pour les familles qui achètent des maisons, ont clairement favorisé la croissance de la famille, mais on voit que la « culture pro-famille » dominant la Hongrie est actuellement le plus grand facteur.

Le Premier ministre Viktor Orban a clairement indiqué que le problème des populations en déclin ne sera remédié que par les grandes familles et la hausse des taux de la fécondité, tout en rejetant l’immigration massive comme une alternative.

Orban affirme que les démocraties libérales ont échoué « pour renforcer les familles », il a promis d’assurer que la Hongrie « soit en mesure de maintenir son propre niveau de population ».

Sources : – IFS

Voice of Europe

APPEL AUX DONS !

Vous pouvez nous soutenir dans notre nouvel aventure. Chaque don compte.

Soutenir Kahlenberg via le compte paypal de civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Hongrie

%d blogueurs aiment cette page :